Archive | Classe PAC théâtre RSS feed for this section

Du théâtre dans les murs du collège

17 Mai

Aujourd’hui, trois classes de 6° ont pu participer au projet proposé par la Compagnie
Prométhée « Du théâtre dans ta classe ». Les 6°1, 6°3 et 6°6 ont ainsi pu assister, ce matin, à
la présentation de Ouasmok ? pièce de Sylvain Levey et échanger avec les artistes présents
dans l’établissement, Luc Cognet, Rémy Deney et Fanny Galeteau.
L’après-midi, la classe de 6°1 a participé activement à un atelier de pratique de trois heures :
occupation de l’espace, activités sur la concentration, le regard, le texte et travail avec
l’autre… Tous les élèves ont joué le jeu ! Bravo !
Mais l’histoire n’est pas terminée : les trois autres 6° du collège ainsi qu’une classe de CM1-
CM2 de l’école Labrunie pourront participer à ce projet jeudi 19 mai.

Une après-midi avec Prométhée

2 Mar

afficheHier, les élèves de 6°1, 6°2 et de l’Atelier théâtre du collège ont assisté au Comoedia à une séance de répétition de la prochaine création de la Compagnie Prométhée : Lys Martagon de Sylvain Levey.
En fin d’après-midi, les élèves ont travaillé en atelier avec les comédiens, Rémy Deney, Alice Dufour, Fanny Galeteau, Jérémy Nardot et Luc Cognet, metteur en scène et directeur de la Compagnie.

Une pièce de théâtre renversante !

25 Jan

Cette pièce « À la renverse » raconte l’histoire de deux amis, Sardine et Gabi, qui se retrouvent, comme tous les ans, sur une place de Bretagne, face à l’Océan. Tous deux vivent éloignés l’un de l’autre : Gabi dans une région où il neige, Sardine dans le Finistère ; tous deux ont des rêves : Gabi souhaite vivre au bord de la mer avec Sardine qui elle, aimerait aller de l’autre côté, au-delà de l’immensité bleue.
C’est une histoire à la fois triste et amusante qui parle d’amitié. Ce que nous avons trouvé drôle, c’est que Sardine et Gabi jouent souvent sur la scène, comme s’ils étaient petits. Ils se rappellent leurs jeux d’autrefois car ils ont gardé leur âme d’enfant. Ce qui est triste pour nous dans cette pièce ce sont les bouleversements vécus par les personnages et qui vont marquer leur amitié.
Dans ce spectacle, un troisième personnage est resté pour nous bien mystérieux.
En entrant dans la salle, nous avons été intrigués par la mise en espace : la scène était au milieu des gradins et donc, nous étions, nous, de chaque côté du plateau. Cela s’appelle une représentation en bi-frontale.
Le livre À la renverse de Karin Serres sera très bientôt disponible au C.D.I.
Bonne lecture !
Les 6°1
À la renverse par la Cie du Rivage
Eisa Ruschke – Carol CADILHAC